REFIT: la peinture

En plus de vous accompagner dans votre démarche d’achat-vente, de prise en main et de s’occuper du suivi de votre bateau (le fameux Privilege Pack!), nous menons à bien depuis plus de 10 ans des projets de rénovation.

Pour commencer notre série d’articles exclusivement dédiés au refit, nous avons choisi de vous présenter aujourd’hui le pôle peinture. A vos rouleaux!

La coque

Au fil des années, l’exposition aux différents éléments dégrade l’aspect visuel de votre bateau. Pour peu que sa coque soit colorée, le résultat sera encore plus visible. Les photos ne trompent pas…  

Pour arriver à ce résultat, nous rappellons les étapes simples et primordiales au moment de repeindre la coque de votre bateau. 

PARTIE A – REPEINDRE LA COQUE, LES ETAPES

Phase 1: prendre son temps. 

Bien délimiter et protéger les zones qui ne seront pas à peindre. Cela peut sembler être une étape innée pour tous; néanmoins, elle est malheureusement parfois trop prise à la légère. Le verdict final, c’est quand on enlève les protections! 

Phase 2: lisser. 

D’abord, il faut poncer entièrement la superficie à peindre, puis réparer les rayures et les accrocs sur le gel-coat. La superficie à peindre doit être parfaitement uniforme.  Après cette étape, quand on caresse la coque, on pourrait croire à de la soie, c’est impressionnant! 

====> Entrée du bateau en cabine de peinture <==== 

Phase 3: peindre. 

Premièrement, il est nécessaire d’appliquer deux couches d’un produit primaire qui permettra à la couleur d’adhérer (voir photos ci-dessous  la coque est comme grisonnante). Ensuite, il est conseillé d’appliquer deux couches de peinture pour la couleur. 

Évidemment, il y a des temps de séchage à respecter rigoureusement entre les différentes couches. C’est à la fin de cette étape que vous apprécierez le nouveau look de votre yacht. 

Phase 4: polissage de finition. 

Cette dernière étape permet de gommer les imperfections (poussières et autres irrégularités) afin d’obtenir un résultat homogène 

 

PARTIE B – REPEINDRE LA COQUE, CALCUL DU PRIX

Après avoir énuméré les étapes d’une telle intervention, parlons devis. 

En effet, nous ne comptons plus les clients qui nous ont confessé être perdus et ne savoir qui/quoi choisir. Il n’est pas rare que le propriétaire détienne deux ou trois devis d’ordre de prix totalement différents, allant parfois du simple au triple (en étant optimiste).   

Afin de vous aider à mieux comprendre ces écarts de chiffres, nous allons répondre à une question simple: comment le prix est-il calculé? 

  1. Le tarif horaire du technicien: il y va de soi qu’il influencera l’addition finale. Mais nous pensons cependant qu’il n’est pas le majeur responsable des écarts de prix constatés. 
  2. Les consommables: la peinture et autres petites fournitures ont un coût. Il est facile de considérablement réduire ce pôle de dépenses en se dirigeant vers des fournitures de qualité d’entrée de gamme. Evidemment, nous vous déconseillons fortement de chercher l’économie dans cette partie. Le soucis, c’est que la qualité de la matière première n’est pas toujours spécifiée par le prestataire (nous pouvons nous jeter la pierre, nous sommes les premiers à ne pas le faire). Il est pourtant essentiel que vous soyez informé dès le départ, avant votre prise de décision. 
  3. Les services en chantier: si l’intervention demande une mise à sec de votre bateau, voici un nouveau pôle de dépenses. Services de grue, facturation à la journée du séjour en chantier, facturation du séjour en cabine de peinture, … Il est obligatoire d’en passer par pour deux raisons: parce-que la loi exige l’entrée du bateau en cabine de peinture pour contrôler les émanations de produits chimiques, mais aussi parce-que c’est la seule solution pour obtenir une finition impeccable. Veillez bien à ce que cette partie soit comptée dans le devis que vous avez demandé afin de ne pas avoir de mauvaises surprises. 
  4. Les étapes prévues: nous vous avons décortiqué toutes les étapes essentielles selon nous. Il va de soi qu’en supprimant une étape ou en réduisant la quantité de couches appliquées, l’addition pourra être moinssalée”. 
  5. Le meilleur pour la fin. La commission de l’éventuel intermédiaire.  

En effet, le montant du devis directement fourni par l’artisan sera la plupart du temps inférieur à celui de l’entreprise sous-traitant ses services. Normal, l’entreprise en charge de veiller au bon déroulement du travail se doit d’être rémunérée 

A un prix juste. 

Rajouter “une loucheavant d’envoyer la proposition de l’artisan au client est une pratique professionnelle. Ici, nous préférons accorder notre rémunération en amont avec l’artisan, et ce en toute transparence avec notre client               

Les selleries

Vos selleries extérieures ne sont ni décousues ni déchirées mais ont tout de même besoin d’un coup de frais car elles sont piquées, tachées, brûlées par le soleil. 

Saviez-vous que dans ce cas de figure la peinture est une option qui s’offre à vous? C’est bien moins cher que de les faire refaire et c’est garanti 5 ans! 

Les meubles

De la console du poste de pilotage au plan de travail de la cuisine, tout (ou presque) peut se repeindre! 

Ici, nous avons joué sur deux matières: covering effet carbone en fond pour donner de la dimension, puis une peinture mat en premier plan pour apporter de la profondeur, accompagnée de détails de covering pour une mise en relief d’éléments ciblés. 

Afin de ne pas dénaturaliser l’harmonie de ce yacht, le plan de travail a lui aussi été modernisé (même RAL que le poste de pilotage) en toute élégance. 

Envie de vous projeter? Nous sommes là pour vous écouter et vous accompagner.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *