Quel drone aquatique choisir?

D’habitude, quand vous pensez aux drones, vous imaginez cet objet futuriste planant au-dessus de vous? Vous entendez ce bourdonnement permanent et persévérant? Vous repensez à celui de l’année dernière noyé en crique?

Pas de panique. Les derniers drones flottent et plongent sous l’eau!
Nous vous faisons un debrief des drones aquatiques. Depuis le drone parfait pour un reportage photos autour de votre yacht à celui impeccable pour une session de snorkelling 2.0..

Les drones de surface

Le Splash Drone de SwellPro
C’est le drone nouvelle génération! Il vole et… peut atterrir aussi bien au sol que sur l’eau! Il peut même se prendre une vague un peu forte! C’est donc le drone qui s’adapte le mieux aux environnements marins difficiles. Aucune crainte à avoir avec les embruns marins.
Avec ses moteurs traités contre l’eau de mer, le drone peut atteindre une vitesse maximale de 38 noeuds contre des vents allant jusqu’à 50 km/h. Ne le perdez pas de vue non plus.. le Splash Drone monte jusqu’à 4000 mètres et dispose d’une autonomie de 15 minutes.
Il se pilote a l’aide d’une radiocommande ergonomique avec écran pour retour vidéo.
Prix approximatif: 1.500,00€.

Le Parrot Hydrofoil de Parrot
C’est le mini-drone version aquatique de chez Parrot. Ou bien si vous le préférez, le drone hybride, moitié volant moitié aquatique.
Il est conçu en deux parties détachables: le quadricoptère (partie haute) et la coque de bateau (partie basse). Sur les côtés, deux flotteurs assurent la stabilité du mini-drone.
Attention de ne pas l’immerger complètement! La partie haute n’est pas totalement imperméable.
En version volante, il prend 9 noeuds et la batterie a une autonomie de 7 mintues; en version flottante, il prend 5 noeuds et l’autonomie est de 9 minutes. Donc on le garde à portée de main car si il tombe en panne, vous vous verez obliger d’aller le chercher à la nage 😉
Il se pilote avec un smartphone ou une tablette via l’application Freeflight. Portée maximale de 20 mètres.
Prix approximatif: 150,00€.

Les drones sous-marin

Le PowerRay de Powervision
C’est le drone sous-marin polyvalent. Conçu pour faire des prises magiques du fond marin, si vous optez pour une des deux versions un peu plus complète, il sera aussi parfait pour une session de pêche 2.0.
Le PowerRay plonge jusqu’à 30 mètres. La vitesse sous l’eau est de presque 4 noeuds et l’autonomie est de 1h à 4h selon la navigation.
Les trois versions sont: Explorer, Angler et Wizard. Allant de la version la plus basique à la plus sophistiquée. L’option qu’on adore? Le système d’appât disponible sur la version Angler.
Avec une caméra 4K, il dispose de trois modes photos dont le rafale, cinq images à la seconde. Il n’y a plus qu’à espérer que le poisson sourit!
Radiocommande analogique.
Prix approximatif: 1.600,00€.

Le drone Biki de Robosea
Vous pensiez que c’était un poisson? Presque! En tout cas, le fabricant l’a fait exprès afin de pas effrayer la vie aquatique tout en s’y adaptant parfaitement.
Comme tout poisson, le drone Biki est composé: d’une nageoire dorsale où est cachée l’antenne, d’une fente de chaque côté de la nageoire pour l’évacuation de l’air, de nageoires pectorales abritant des leds pour éclairer sous l’eau, etc., etc., etc. Sans oublier la queue mobile, dirigeant naturellement la direction du drone!  La baterrie est elle abritée dans le ventre, avec tous les ocmposants électroniques pour les protéger de l’eau.
Absolument waterproof, le Biki plonge jusqu’à 60 mètres.
Radiocommande totalement étanche. Il peut aussi se piloter via smartphone.
Il dispose d’une autonomie de 2 heures, sans risque! Son système de déplacement automatique lui permet de revenir à son point de départ en cas de batterie trop faible.
Prix approximatif: 500,00€

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *